Rome

Visiter Rome et le Vatican
Avec un guide officiel

Rome
visites
audio


                   



Autres villes d'Italie

 Accueil   Tarifs   Merci   Guides   Contacts   Presse   Nous


 

Gladiateur au Colisée

Le gladiateur était un esclave ou un prisonnier de guerre ou un malfaiteur, rarement un homme libre. On l'entraînait pour qu'il se batte dans des arènes dans des spectacles qu'on appelait Ludi Gladiatorii. Le gladiateur était la propriété d'un impresario, le Lanista, qui le plaçait selon sa valeur et sa popularité, dans les nombreux amphithéâtres de l'Empire, le plus connu sans aucun doute le Colisée. Il vivait en communauté, dans des écoles, qu'on appelait Familiae, la plus célèbre était celle de Capoue, près de Naples d'où part la révolte de Spartacus.

Le nom qu'on donnait au gladiateur dépendait des armes qu'il maniait, on avait le Reziario qui n'avait pas de casque mais un trident et un filet ou le Gallo qui avait un casque un bouclier et une lance mais aussi le Samnite avec un grand bouclier et une épée courte le gladio ou bien l'Eques qui se battait à cheval.

Il semblerait que ce genre de spectacle venait d'Étrurie, là les prisonniers de guerre se battaient à mort devant les temples, c'était une forme de sacrifices aux dieux. Le premier combat eut lieu en 264 A-C et ils devirent public en 195 avant Jésus Christ, le dernier eut lieu en  327 DC. Après, les ludi gladiatori  furent interdit par l'empereur Constantin .

C'étaient les premiers combats qui étaient les plus meurtriers, près de la moitié des gladiateurs périssaient. Car, ils n'étaient pas connus, ils n'avaient d'admirateurs prêts à les sauver, ils ne savaient pas encore donner spectacle.  Mais arrivés au Colisée, ils avaient de fortes chances de s'en sortir. On a retrouvé un cimetière de gladiateurs près d'Éphèse, dont  l'analyse des squelettes a permis de comprendre que les gladiateurs étaient bien nourris, ils avaient plutôt un régime végétarien, que les coups reçus dont les traces étaient visibles sur les os prouvaient qu'ils avaient été bien soignés ...

Du pain et des jeux, c'est devenu une expression, mais c'était vrai, lors des spectacles on distribuait de la nourriture aux spectateurs. Sous l'arène dans les sous sols on a trouvé des fours à pain

Autres visites guidées antiques proposées

Du Colisée au forum romain en passant par le Palatin. Ou bien du Vélabre au Circus Maximus les légendes liées à la fondation de Rome ou bien la Rome souterraine sous l'église de saint Clément et aux domus au Celius. Les Thermes de Caracalla et un petit bout de la voie Appia Antica jusqu'à la porte de saint Sébastien. Découverte de la ville à travers les oeuvres et la vie de l'empereur Hadrien. Et pour finir une visite dédiée à ce grand personnage Rome à travers la vie et les oeuvres de Jules César

 

 



Mail  guiderome.com@gmail.com
Tel     
0039/3479541221


Principales visites guidées

Colisée
Vatican
Baroque
Renaissance
Musées
Artistes
Basiliques
Caravage
Galerie
Soir Matin
Insolite
Ésotérique
Femmes
Alentours

Remarques


.Il est préférable réserver la visite ou les visites avec une semaine d'avance

.Durée de la visite trois heures

.Les entrées et le transport ne sont jamais inclus dans le coût de la visite

.Premier dimanche du mois les musées, les sites archéologiques, les monuments payants sont ouverts gratuitement

.Pour plus d'infos n'oubliez pas de consulter la page conseils utiles


 

Informations | Questions | Plan du site | Liens | Guides | News | Visites



Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus d'informations


          

All rights reserved © 2002 - 2018 Guiderome.com